Quels sont les pays où le CBD n’est pas autorisé ?

Publié le : 21 octobre 20213 mins de lecture

Le cannabidiol, connu plus communément sous l’appellation CBD, est déjà légalisé dans certains États pour son usage thérapeutique. Étant extrait du cannabis, il ouvre de nombreux débats au niveau de la législation de nombreux pays.

Le CBD : quel est ce produit ?

Le CBD est une substance extraite du cannabis. Il n’est pas reconnu comme étant un stupéfiant, mais puisqu’il est beaucoup plus doux et n’entraîne pas de dépendance ni d’effets psychotropes. Il est utilisé dans le domaine médical, dans les pays qui autorisent son utilisation, pour le traitement des inflammations, des nausées, de l’anxiété, des troubles du sommeil, des convulsions et de l’épilepsie, de la phobie sociale ainsi que des cancers. Il montre des effets sédatifs à forte dose d’où une grande parcimonie dans son dosage dans les produits.

La reconnaissance de l’usage thérapeutique du CBD

Bien qu’étant toujours considéré comme stupéfiant, le cannabis peut présenter une utilité dans le domaine de la médecine. Vers la fin de l’année 2020, l’ONU a reconnu cette utilité dans le cadre thérapeutique. Le cannabis pourra donc constituer l’objet d’une étude pour pouvoir être utilisé en tant que médicament au même titre que la morphine. Concernant le CBD, en Amérique Latine, il existe des États ayant déjà autorisé expressément l’utilisation de l’huile de cannabis. Ce sont la Jamaïque et l’Uruguay. Les autres États de cette partie ne l’autorisent pas expressément. Mais dans ces pays autorisateurs, il est possible de se procurer du CBD en pharmacie.

Les pays prohibant l’usage du CBD

La France n’autorise pas la vente de produit contenant du CBD uniquement si ledit produit contient moins de 0,2 % de THC (Tétrahydrocannabinol). Mais il convient de préciser que c’est dans la plante d’extraction qu’il ne doit figurer que moins de 0,2 % et non dans le produit disponible sur le commerce, ce qui rend l’autorisation de la vente un peu timide. En ce qui concerne les États-Unis, les mesures législatives concernant l’autorisation du CBD varient selon les États fédérés. Pour ce qui est du Canada, quelle que soit la forme sous laquelle le CBD est disponible, sa consommation ainsi que sa vente peuvent se faire en toute légalité. En Afrique, seul l’Afrique du Sud légalise la consommation et la vente du CBD. En Europe, une très grande partie des Etats n’interdisent pas la consommation de l’huile de CBD bien qu’aucune loi ne l’autorise de manière explicite. En Asie, c’est plutôt le contraire.

 

Plan du site